Archives par mot-clé : Maker

La CastorCorp ouvrira en 2022 finalement

Bienviendue sur mon blog perso avec sa nouvelle URL. 10 semaines sans nouvelles de l’URSAFF, j’ai finis par les appeler : ils n’ont rien reçu de mon dossier en ligne xD

trop lol

On fait kwa maintenant ?

Certaines taxes tombant le 1er janvier, je vais m’inscrire en 2022 pour que ce soit rentable… Je suis déjà prêt mais bon, ça me donnera du temps pour concevoir d’autres produits et proposer plus de références à l’ouverture.

Pour s’inscrire à la chambre du commerce, il faut maintenant utiliser un programme windows pour signer xD Je vais devoir utiliser le PC gamer pour m’y inscrire grâce à cette solution européenne. Pas grave si ils reçoivent le dossier -_-

Dépité

Il va falloir garder la motivation. Je vous ferai bientôt une visite guidée de l’installation faite dans la pièce impression 3D. Trois imprimantes prêtes à produire, calibrées et contrôlées par un serveur. Serveur gérant aussi le chauffage de la pièce et faisant office de box wifi.

Bonne semaine 🙂

Je crée mon entreprise, gros changements

Je me lance dans le micro-entreprenariat, inscription effectuée, mon dossier est aux mains de l’URSAFF du Gard. En plus de services informatiques qui seront l’activité principale de ma micro-entreprise je vais aussi vendre des créations 3D sur des marketplaces.

Pourquoi maintenant ?

Je comptais depuis plusieurs mois essayer de « travailler », malgré mes maux de tête persistants. Le statut de automicro-entrepreneur est facile à obtenir et la paperasse pas trop pénible. Vendre mes compétences dans les technologies du web et sur la gestion de serveur me paraît réalisable.

Ce qui m’a forcé un peu la main, c’est de retrouver plusieurs de mes modèles 3D que j’avais diffusés sous licence libre vendus par une boutique sans respecter la licence et s’appropriant mon copyright. Je ne peut rien faire légalement sans dépenser bien trop d’argent. Donc plutôt que d’en perdre je vais en gagner en vendant mes modèles à coté de ce malotru 🙂

C’est moi que j’ai le copyright sur ce modèle 3D d’entonnoir revolver.

Cette deuxième activité ne devrait pas rapporter des masses, mais on peut rêver :). Surtout que je tiens à diffuser mes modèles librement, la concurrence ne respectant pas les droits d’auteur ça va être difficile.

Activité principale

À la base le projet était de monétiser des installations de sites. Je sais faire depuis 20 ans en amateur et que j’ai effectué bénévolement à 4 reprises en 2020 (c’est pas vrai j’ai reçu une pizza en compensation). Je sais gérer les problèmes pour ce type de prestation.

Maintenant que je vais avoir un statut légal d’entreprise, je pourrais m’inscrire sur les plateforme de freelance que j’ai déjà repérées et m’y vendre en professionnel.

Au fils des mois si j’obtiens de bonnes évaluations ce travail pourrait me faire vivre correctement. Le tout est de gagner plus que mon allocation handicapé, sinon je perds de l’argent alors que je travaille. 10% des micro-entrepreneurs atteignent le SMIC.

Le blog déménagera encore

Pour des coûts minimaux, je vais recycler le domaine castorcorp.fr et le dédier à la micro-entreprise. Donc le blog va encore déménager, sûrement sur CCorp.fr qui sera mon domaine personnel, je l’annoncerai par un article.

Il me reste 1 mois pour finir de préparer la CastorCorp®. Compte bancaire, système de gestion de stock/facturation/devis, démarches supplémentaire à l’URSSAF, fiches produits/de services à écrire, stock minimal à imprimer, emballage pour l’expédition, il y a du travail !

Merci pour votre lecture, à bientôt :°)=

▷Récupérateur de balle poudre noire

Oui, encore de la poudre noire. Présentation de mon projet de récupérateur de balle à bute de sable horizontale.

Le besoin

Avant tout depuis que je me suis mis à la poudre noire je cherche un moyen de stopper les balles pour les récupérer et les refondre.

J’ai tenté le bois, mais à viser toujours à la même hauteur on se retrouve avec des balles qui traversent et se logent dans le dans le pare balle du mur, une table de 6cm d’épaisseur qui n’est là que pour les balles perdues. Les récupérer dans le bois n’est pas aisé et brûler du plomb dans son jardin c’est un bon moyen de pourrir la terre.

Les clubs de tir les plus pauvres utilisent une bute de sable comme fond de stand, régulièrement remise à niveau. Le projectile s’y enfonce sans partir en miettes. Les pneus de voitures peuvent aussi stopper les balles mais provoquent des ricochets très dangereux.

Finalement je me suis procuré une plaque d’acier de 25mm d’épaisseur, placé du carton autour pour constater que les balles tirées dessus explosaient en shrapnels qui s’évacuaient le long de la plaque comme un soleil.

Plaque d’acier de 25mm pesant 20kg

La solution : dompter une bute de sable

Donc comment utiliser du sable dans un garage pour récupérer des balles. Le sac de sable enveloppé par deux autres sacs pour combler les trous de balle c’est sympa mais ça en met de partout et ce n’est pas durable. L’idéal serait de l’enfermer dans une box, en s’assurant que le sable et les balles n’en sortent pas :

Schéma vue coupe de coté de la trajectoire de la balle

La plaque d’acier inclinée fait ricocher la balle vers le bas où se trouve un bac à sable. Plus l’inclinaison est forte, moins la balle sera déformée à l’impact.

Le résultat

Avec des chutes d’agglo et de bois coupées à la va-vite j’ai fabriqué cette adorable box à panpan :

Prototype de récupérateur de balle à bac à sable

La plaque d’acier n’y est pas assez inclinée, la version finale corrigera ce problème et sera aussi plus présentable. Il contient environ 60kg de sable et la plaque de 20kg. Il tient sur un tabouret retourné, lui même posé sur une caisse en bois pas très costaude xD

Pauvre balle disloquée, pourquoi tant de haine 🙁

J’y ai tiré une centaine de balles et ça marche bien, même si elles sont encore trop déformées et perdent trop de poids. Je veux vraiment récupérer le plus possible de plomb.

Finalement il faut remettre le sable en place de temps en temps et basta, ça marche, je peux panpan en paix sans balle perdue abîmant le pare-balle du mur. Il ne faut pas tirer à côté de la cible par contre, la box n’est pas blindée. Mais en visant normalement ça n’arrive pas, il faudra juste éviter de tirer à l’aveugle comme dans les films d’Holliwood ^^

Je fabriquerai la version finale plus tard, quand j’aurai les sousous et la motivation ou si j’explose celle-là ^^

Merci d’avoir lu la suite de mes aventures poudre noire 🙂

Un clip cache-LED imprimé en 3D pour mon écran

Argh !!

Vivant dans le noir comme tout bon nerd, j’obscurcie normalement les LEDs de mes divers périphériques avec du scotch de travaux. Mais un nouveau écran s’est présenté avec une led ayant une forme pas possible qui aurait demandé de défigurer la façade.

Pourquoi ne pas essayer d’imprimer un cache-LED en 3D ?

Divers itérations

Ce qui est bien avec l’impression 3D, c’est de pouvoir modifier et réimprimer une version meilleure d’un produit sans se ruiner. Il y en a pour une dizaine de centimes pour imprimer cette pièce.

J’ai fait un clip d’une épaisseur de 1.6mm, 4 fois la largeur de la buse, modélisé sous FreeCAD (><)

Une version pour valider l’épaisseur, une deuxième pour mieux cacher la LED sur les cotés et une troisième version pour que la pression du clip arrière épouse la forme ronde du dos de l’écran.

Version finale

La troisième version était la bonne, ce qui a donné une pièce demandant un peu de post-traitement :

J’ai voulu essayer un nouveau filament en prenant du PETG (le plastique des bouteilles d’eau), qui est plus souple et résistant que le PLA. On le trouve en translucide, ce qui est le cas ici avec ce bleu, bleu comme le ciel azuré.

Au rapport

Le but était d’avoir une visibilité sur la LED et par la même savoir si l’écran était alimenté ou pas en électricité (j’utilise un serveur de table qui contrôle son alimentation en 230V). D’où la l’utilisation d’un filament translucide.

La clip tient depuis une semaine. Je l’ai bougé plusieurs fois en déplaçant l’écran et il reprend sa place. Pourtant j’avais remarqué sur la version deux que le clip s’était déformé sous la pression et j’ai encore un doute sur la longévité de la tenue du clip. Au pire je ferais un fix au Patafix®.

Je ne distribue pas le fichier STL, je pense que personne n’en voudra vu que je n’ai même pas nommé la marque de l’écran ^^ (faut que je regarde comment mettre plein de liens sponsorisés avant, pluie de centimes pawa et tesla sans permis \o/) Mais l’idée est là 🙂