J’ai repris le vélo, et la crise

Je ne suis quasi pas sorti de Vézénobres pendant 2 mois et j’ai finis par reprendre le vélo pour le shopping local.

Hier je suis sorti, il n’aura pas fallu 200m pour qu’un abruti me frôle pour ne pas trop se faire la ligne blanche. Normal, le vélo c’est pour les parkings et les pistes cyclables qui relient rien à rien. Ma faute.

La crise

Ou plutôt la crise du tir de loisir due à la guerre en Ukraine, qui fait que plus aucune usine de munition et d’élément de munition ne livre aux civiles. Tout pour les armées européenne et ukrainienne, au moins jusqu’à mars 2023.

On arrive à un moment où il n’y a plus de stock du tout dans les magasins et où les nouveaux dans les armes anciennes ne peuvent pas débuter le tir sans poudre noire et surtout sans amorce.

Les commandes se font rares, ce que je vais essayer de compenser en ajoutant enfin un produit pénible à faire mais bientôt en vente. Puis d’autres nouveautés encore…

Diversification

Je vais me mettre à vendre des projets hors du sujet de la poudre noire. Quelques projets personnels sont commercialisables et je verrai bien pour la suite.

Le nouveau matou roux de la maison Tiroux se porte bien, il est parfaitement câlin et a bien supporté la stérilisation. Vers son oreille se trouve maintenant une puce contenant l’adresse de son humain, très pratique pour retrouver son hominidé. Il a son carnet de santé et son rappel de vaccin est dans 3 semaines.

Ada l’a parfaitement accepté, ils jouent ensembles et Tiroux la suit dés qu’il peut. Il a environ 2 ans, avec une Ada de 3 ans. Les deux restent pas trop loin de la maison et sont appelables. Tiroux est terrorisé par les voitures, comme elle. Des signes de longue vie.

Bisous à tous